Éditions Pygmalion, SERVICES PRESSE ET LES PARTENARIATS, THRILLER

Chronique La Guérison de Rose Gold de Stephanie WROBEL

Je remercie les éditions Pygmalion pour ce partenariat et pour leur confiance. Stephanie WROBEL signe son premier roman avec « La Guérison de Rose GOLD » que j’ai trouvé réussi.

La Guérison de Rose Gold, de Stephanie WROBEL, par Julie chronique

Un mot sur l’auteure

Stephanie WROBEL, Américaine, vit aujourd’hui à Londres.

Considéré comme le thriller incontournable de l’année au Royaume Uni, La Guérison de Rose GOLD est son premier roman.

Pendant dix-huit ans, Rose Gold Watts a cru qu’elle était gravement malade. En fauteuil roulant, elle passait une bonne partie de ses journées à l’hôpital. En réalité, sa mère, Patty Watts était simplement une excellente menteuse. Après cinq ans d’emprisonnement. Patty retrouve aujourd’hui la liberté sans savoir où aller et supplie Rose de l’aider. À la grande surprise de tout le voisinage, celle-ci accepte. Rose aurait-elle pardonné à sa mère ces années de maltraitance ? Patty oublierait-elle que c’est sa fille qui l’a envoyée en prison ?Rien n’est moins sur et, surtout, Rose Gold n’est plus la petite chose précieuse que Patty a quittée cinq ans plus tôt. Et elle attend avec impatience le retour de sa mère…

-Connaissez-vous le syndrome de Münchhausen ??

Ce roman est thriller psychologique époustouflant. Rose est guérie physiquement mais a-t-elle pardonné pour autant à sa mère ? Sachant que sa mère se positionne en victime, elle a tout sacrifié et s’est occupée de la maladie de sa fille… Rose a son tour devient maman mais quel genre de mère sera t-elle ?

Ce livre m’a complètement retournée la tête et m’a tenue en haleine jusqu’à la dernière page. Cette relation mère-fille est particulièrement malsaine et étrange. L’auteure vous embarque dans une histoire glaçante et captivante. On baigne dans la manipulation, le mensonge, le suspense est à son comble. L’intrigue est bien menée. Hypocrisie, faux-semblants, doute, rancoeur, rédemption… Rien n’est laissé au hasard.

Ce roman a double voix renforce la psychologie des personnages.La plume de l’auteure est efficace, fluide, limpide et percutante…

Quant aux personnages ils sont bien décrits autant physiquement que psychologiquement. Leurs comportements sont bien développés.La fin est à la hauteur de mes espérances.  C’est aussi bien écrit qu’intriguant.

Ce thriller remplit parfaitement son rôle ! Ne passez pas à côté de cette lecture !

« Je leur tiens tête une seconde, menton dressé, poings serrés. J’essaie de croiser le regard de Tom, pour implorer sa pitié, mais il ne veut plus me regarder. Son expression suggère qu’il vient de marcher dans une merde de chien. Ils ne me laissent pas le choix. Je traîne les pieds en direction de la sortie, la tête basse, en laissant mon Caddie rempli en plan. Je songe au frigo vide à la maison, au regard larmoyant de Tom Behan. Je passe la porte. Derrière moi, j’entends la foule applaudir. Page 173

  • Paru le 03 mars 2021 chez Pygmalion
  • Page 440
  • Ma note 16/20

2 réflexions au sujet de “Chronique La Guérison de Rose Gold de Stephanie WROBEL”

    1. Je ne l’ai pas lu ! Je ne peux pas te dire mais effectivement cette auteure explore étrangement la relation mère-fille !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s