ÉDITIONS ALBIN MICHEL, SERVICES PRESSE ET LES PARTENARIATS, Témoignage

Quitter la (grande) ville ! de Sophie COIGNARD et Michel FLOQUET

Je remercie chaleureusement les éditions Albin Michel pour l’envoi de ce roman.

Quitter la (grande) ville ! de Sophie Coignard, Michel Floquet, par Julie chronique

Un mot sur eux

Sophie Coignard est journaliste au Point. Elle est l’auteure de plusieurs best-sellers dont l’Omerta française, Un État dans l’État et L’Oligarchie des incapables.

Longtemps journaliste pour TF1, Michel Floquet est l’auteur de Triste Amérique, le vrai visage des États-Unis.

Ils ont quatre enfants mais c’est leur premier livre ensemble

Résumé

Il y a vingt ans, Sophie Coignard et Michel Floquet ont décidé d’aller vivre à la campagne avec leurs enfants tout en continuant de travailler à Paris. Cette décision, difficilement avouable à l’époque, est aujourd’hui celle de milliers d’exilés du Covid qui n’ont plus besoin de se cacher. Comme les auteurs de ce livre, ils aspirent à une autre vie, dépourvue d’embouteillages, de loyers délirants, de rats trottinant dans les espaces verts.
A la campagne, dans le Perche en l’occurrence, on se gare devant le cinéma, le court de tennis est à cinq minutes. Les services publics ont un nom et un visage. Le télétravail permet désormais d’envisager l’accès à ce « paradis rural » qui essaie de transcender les blocages, les contradictions de notre société. Mais réussir l’atterrissage demande de s’adapter, d’acquérir de nouvelles compétences et de faire taire ses préjugés.Plus qu’un changement d’adresse, un changement de vie ! Le tableau plein de surprises d’un phénomène qui prend chaque jour de l’ampleur. Un récit drôle et profondément optimiste.

Cet ouvrage n’est pas un mode d’emploi ou un guide. C’est un récit d’une aventure individuelle et collectif. Ils nous livrent des conseils et comment se faire accepter en zone rurale ?

Ils témoignent de leur nouvelle vie dans la Perche. Sophie Coignard et Michel Floquet ont quitté la capitale pour une nouvelle région il y a 20 ans. Avec la progression du télétravail et la pandémie, les « refugiés du Covid » font la même chose.

Ils nous détaillent leur parcours. Au début, ils l’avaient caché à leur milieu professionnel. Puis à l’époque le mot télétravail existait à peine. Ça a été un parcours du combattant mais pour une vie plus saine… Un changement de vie ! J’ai également appris et j’ai rencontré « ces accourus », les citoyens, les envahisseurs fuyant la grande ville !

Sophie Coignard et Michel Floquet sont souvent dans la comparaison entre les années 2000 et celles « des réfugiés du Covid ».

La couverture est originale et attrayante. Ce roman est intéressant et intimiste.

Cet ouvrage est composé de 25 chapitres relativement courts. Le style est agréable.

À plusieurs reprises, j’ai souri par des situations drôles et cocasses.

Cet ouvrage est inspirant et optimiste.

 Ce livre est un témoignage et un guide de survie en terre inconnue..

Et vous seriez-vous capable de tout quitter du jour au lendemain ?

Soyons honnêtes. L’idée nous trottait dans la tête depuis quelque temps déjà. Fuir la grande ville ! Il faut dire qu’élever des enfants à Paris, où un appartement de 85 mètres carrés est qualifié de « familial », relève du défi. Un défi financier, un défi au bon sens surtout. Il faut être hors-sol pour croire que le jardin public a quelque chose à voir avec la nature, que le square est un espace de liberté. »

  • Paru le 02 juin 2021,
  • chez les éditions Albin Michel
  • 202 pages
  • Ma note 15/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s