FEEL GOOD, Le Livre de Poche, LITTÉRATURE CONTEMPORAINE

Les étincelles de Julien SANDREL

Les étincelles est le troisième roman de Julien Sandrel. Après avoir été conquise par « La chambre des merveilles » et « La vie qui m’attendait », j’ai de nouveau été transportée dans cette histoire.

Les étincelles de Julien Sandrel par Julie chronique

Un mot sur l’auteur

Julien Sandrel est un auteur français.
Son premier roman, « La Chambre des merveilles », est devenu un phénomène mondial : vendu dans plus de 23 pays, il est en cours d’adaptation au cinéma par la réalisatrice Lisa Azuelos et l’actrice Alexandra Lamy.
En 2019, il publie « La vie qui m’attendait ».
Pendant 15 ans, il a travaillé en entreprise, il a écrit des histoires pour des marques françaises.
Il vit à Paris, il est marié et père de deux enfants.

Résumé

« La jeune Phoenix, 23 ans, a le goût de la provocation, des rêves bien enfouis, et une faille terrible : il y a trois ans, son père, un scientifique, s’est tué dans un accident de voiture en allant rejoindre une autre femme que sa mère. Depuis, Phoenix le déteste. À cause de lui, elle a abandonné études et passions et enchaîne les petits boulots. Mais un jour, dans un carton qui dort à la cave, elle découvre la preuve que son père se sentait en danger. Ainsi qu’un appel à l’aide énigmatique, écrit dans une langue étrangère. Et si elle s’était trompée ? Et si… la mort de son père n’avait pas été un accident ? Aidée de son jeune frère, un surdoué à l’humour bien ancré, Phoenix se lance à la recherche de la vérité. Mais que pourront-ils, tout seuls, face à un mensonge qui empoisonne le monde ? »

Aidée de son frère César, Phoenix se lance dans une enquête où ils recherchent la vérité sur un pesticide mauvais pour la santé.

L’histoire nous fait voyager en Colombie.

«  Bref (oui, je dis souvent bref). » Page 18

✨ Ce roman m’a tenue en haleine du début à la fin. Dès les premières pages, j’ai été immergée dans l’histoire.

L’auteur nous offre un feel-good engagé qui fait écho à notre actualité, et rend hommage à nos idéaux.

Julien Sandrel met en avant la force des liens familiaux.

« Une fille forte-et-sûre-d’elle-qui-ne-doit-rien-à-personne-allez-vous-faire-foutre : voilà comment les autres me voient. C’est ce que j’essaie d’être. Ce n’est pas ce que je prétends être. Ce n’est pas ce que je suis. Ce que je suis, c’est une fille qui-se-demande-à-quoi-va-ressembler-son-avenir-tout-en-se-disant-qu’elle-pourrait-bien-avoir-une-vie-de-merde. Bref. ». Page 22

La couverture est pétillante et lumineuse. La lecture est rythmée et m’a provoqué un tourbillon d’émotions.

✍️ La plume de l’auteur est fluide, incisive et pleine de sensibilité. Les personnages sont attachants, courageux et protecteurs.J’ai aimé que l’auteur alterne le point de vue des protagonistes. L’intrigue est bien ficelée. Merci à Julien Sandrel qui nous confirme son talent de conteur !

✨ Si vous aussi, vous avez envie d’un roman solaire riche en rebondissements, concentré de sentiments tout le long du récit, je vous recommande fortement de prendre votre billet pour la Colombie au côté de Phoenix et je vous souhaite un très bon voyage !

« Les étincelles sont en train de s’unir afin d’allumer un grand feu ».

  • Paru le 03 mars 2021 chez Le Livre de Poche
  • 336 pages
  • Ma note 17/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s