ÉDITIONS ALBIN MICHEL, CONTEMPORAIN, LITTÉRATURE FRANÇAISE, Roman, SERVICES PRESSE ET LES PARTENARIATS

On ne parle plus d’amour de Stéphane HOFFMANN

Coucou à tous,

Aujourd’hui, je vous présente le premier roman que j’ai lu de Stéphane Hoffmann, rentrée littéraire, paru le 18 août 2021 chez les éditions Albin Michel.

Je les remercie pour l’envoi de ce roman et pour leur confiance.

On ne parle plus d’amour de Stéphane Hoffmann, par Julie chronique

Un mot sur l’auteur

Prix Roger Nimier pour Château Bougon en 1991, Stéphane Hoffmann est notamment l’auteur des Filles qui dansent (prix Bretagne 2008). En 2016, il obtient le prix Jean Freustié pour Un enfant plein d’angoisse et très sage. Avec Les Belles ambitieuses, il remporte le prix des Hussards 2019. La même année, il est le premier lauréat français du Grand Prix Michel Déon, saluant « style et liberté d’esprit », et remis tous les deux ans par l’Académie française en alternance avec l’Académie royale d’Irlande, qui couronne un écrivain irlandais.

« L’amour est une emprise réciproque qui fait s’envoler la liberté. Donc, n’en parlons plus. »

 Louise et Guillaume ne parlent plus d’amour, ils le font. Pourtant, Louise doit épouser dans quelques mois un homme riche qu’elle méprise, quand Guillaume tente de se relever d’un chagrin où il a cru mourir. Leur passion bouleverse tout dans cette petite villégiature de Bretagne où s’agite une société qui ne croit qu’au champagne, aux régates, aux jardins, aux bains de mer et autres plaisirs de l’été. On l’aura compris, dans On ne parle plus d’amour, il n’est question que d’amour. 

Il blesse, distrait, porte, détruit, réconforte et s’impose à la dizaine de personnages qu’il mène dans ce roman vibrant et léger comme une flèche, et qui frappe en plein cœur. 

💫 L’auteur nous emmène dans une relation de mariage forcé, Louise n’aime pas Armand-Pierre mais doit l’épouser pour sauver l’entreprise de son père, ce qui lui permettra de garder son rôle de président.

Selon Louise, l’amour n’est pas nécessaire, ce qui est nécessaire c’est d’être une enfant parfaite, une femme et une mère modèle…

💫 J’ai eu beaucoup de difficulté à me mettre dedans, je m’attendais à beaucoup plus de rebondissements. Selon moi, cette lecture n’est pas assez rythmée mais ce n’est que avis personnel.

💫 L’auteur nous raconte les amours libres et pointe les liens relationnels, l’amour arrangé, la société, l’entreprise qui fait faillite…

✍️ La plume est fine et agréable.

En revanche, j’ai apprécié l’humour et les scènes cocasses de l’auteur.

Tout le long de ce roman, j’étais spectatrice et j’ai apprécié les descriptions.

Quant aux personnages, ils sont différents, parfois détestables mais restent néanmoins attachants. J’ai aimé Louise,  une jeune fille angoissée et sage.

Cette lecture est intéressante, sympathique et une lecture pleine d’humour !

💫 Je trouve que ce roman est bien écrit, fluide et divertissant.

« Lorsqu’elle voit son fiancé, qu’elle épousera le 2 septembre, Louise a l’impression, rassurante et un peu ennuyeuse, d’entendre sonner la cloche du pensionnat. Elle se rend à ses rendez-vous comme elle rentrait en classe, il n’y a pas si longtemps. Elle se tient droite, se contrôle. Son futur mari représente la norme à laquelle obéir pour ne pas faire honte à son entourage qui a confiance en elle. Interdiction de se relâcher. On laisse la passion aux comédiennes, rockeuses et autres gourgandines : ici, seuls comptent le mariage et la famille, personnifiés par Armand-Pierre Foucher. » P67

« Des jours et des nuits, Louise et Guillaume ne se quittent pas. D’abord, c’est une impression de vide, un vertige délicieux. Louise retrouve instantanément les sensations qui, avant l’entrée d’Armand-Pierre Foucher, l’avaient tenue lorsqu’elle était tombée amoureuse. » P197

💫 Et vous l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Votre avis m’intéresse.

  • Paru le 18 août chez les éditions Albin Michel
  • 256 pages
  • Ma note 15/20

2 réflexions au sujet de “On ne parle plus d’amour de Stéphane HOFFMANN”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s