ÉDITIONS ALBIN MICHEL, Fantastique, THRILLER

Après de Stephen KING 

En cette fin de journée, je vous parle d’Après de Stephen King paru le 03 novembre 2021 chez les Éditions Albin Michel.

Un mot sur l’auteur

Stephen Edwin King est un écrivain.

Après avoir obtenu son diplôme de fin d’études secondaires, il étudie la littérature à l’Université du Maine d’Orono de 1966 à 1970.

Il a publié « Carrie », son premier roman, en 1974 et est rapidement devenu célèbre pour ses contributions dans le domaine de l’horreur mais a également écrit des livres relevant d’autres genres comme le fantastique, la fantasy, la science-fiction et le roman policier. Parmi ses romans les plus connus, figurent « Shining » (1977), « Misery » (1987), « Christine » (1984), « Ça » (1988) ou encore « La Ligne Verte (1996).

Auteur très prolifique, dont les œuvres ont souvent été transposées au cinéma et à la télévision, il a écrit et publié plus de cinquante romans, dont sept sous le pseudonyme de Richard Bachman, et environ deux cents nouvelles. Il a également écrit, sous le pseudonyme de John Swithen, la nouvelle « Le Cinquième Quart » (1972).
Depuis son grave accident de voiture survenu en 1999, il a un peu ralenti son rythme d’écriture…
Entre 1982 et 2012, il a publié les huit romans du cycle « La Tour sombre ».
En 2003, il reçoit la médaille de la National Book Foundation pour sa contribution à la littérature américaine et, en 2007, l’association des auteurs de romans policiers américains, Mystery Writers of America, lui décerne le titre de « grand master ». Il a remporté treize fois le prix Bram Stoker.

Ses derniers romans sont « 22/11/63 » (2011) (dont une mini-série a été adaptée en 2016), « Joyland » (2013), l’histoire d’un tueur en série sévissant dans les parcs d’attractions, et « Docteur Sleep » (2013), la suite tant attendue de « Shining », les livres de la trilogie Bill Hodges dont « Mr Mercedes » (2014) et ses suites  »Carnets noirs » (2015) et « Fin de ronde » (2016), font partie, ainsi que « L’Outsider » (2019).
En 2017, il a publié « Sleeping Beauties », livre écrit à 4 mains avec son fils Owen .

Stephen King vit avec sa femme, l’écrivain Tabitha King (1949), qu’il a épousée le 2 janvier 1971. Ils ont trois enfants : Naomi (1971), Joe (1972) et Owen (1977), les deux derniers étant également écrivains.

Résumé

Grandir, c’est parfois affronter les démons qui vous hantent.

Jamie n’est pas un enfant comme les autres : il a le pouvoir de parler avec les morts. Mais si ce don extraordinaire n’a pas de prix, il peut lui coûter cher. C’est ce que Jamie va découvrir lorsqu’une inspectrice de la police de New York lui demande son aide pour traquer un tueur qui menace de frapper… depuis sa tombe.

Obsédant et émouvant, le nouveau roman de Stephen King nous parle d’innocence perdue et des combats qu’il faut mener pour résister au mal.

Cela faisait très longtemps que je ne m’étais pas plongée dans un King et j’ai passé une excellente lecture !

Le roman débute, Jamie Conklin a 6 ans. Il vit seul avec sa mère qui est agent littéraire. À ce jour, il en a 22. Il utilise toujours le mot « après ». Jamie voit et parle avec les morts, un peu comme dans le film sixième sens avec Bruce Willis, mais là, il va devoir se servir de son don pour régler une sale affaire.

Je m’appelle Jamie Conklin et, dans une autre vie, j’ai dessiné une dinde de Thanksgiving à l’école. Moi, j’étais persuadé d’avoir pondu un chef-d’oeuvre, mais j’ai très vite déchanté : apparemment, ce que j’avais pondu était plus proche du tas de crottes. La vérité est vraiment pourrie, par moments. À mon avis, ce qui suit est une histoire d’épouvante. À vous de voir.

Ce roman est trop court enfin court pour un Stephen King. Il nous offre un roman aux descriptions moins longues dans un cadre simplifié ce qui rend ce roman accessible à tout le monde. L’auteur explore les fantasmes et les angoisses de l’enfance.

Les chapitres sont clairs et concis. La plume de l’auteur est additive et d’une fluidité incroyable !

Ce page turner nous embarque dans une intrigue parfaitement maîtrisée avec de belles références littéraires.

L’auteur utilisera la première personne « je » pour que le lecteur ressente pleinement les émotions et rentre dans la tête de Jamie. Au fil des pages, on s’attache à lui.

Vous savez quoi ? Le plus moche dans l’histoire, c’est que plus on grandit, plus on la boucle.

Après est une atmosphère terrifiante et une intrigue intéressante. Des frissons, mais rien d’épouvantable ! De l’humour et un joli mélange d’émotions.

Un peu de surnaturel et beaucoup de suspense ! Une fin subtile, inattendue et efficace !

Un Stephen King comme je les aime !

J’ai adoré et j’ai espoir avoir une suite très prochainement.

  • Parution le 03 novembre 2021 chez les Éditions Albin Michel
  • 336 pages
  • Ma note 16/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s