ÉDITIONS ALBIN MICHEL, LITTÉRATURE FRANÇAISE, Roman, SERVICES PRESSE ET LES PARTENARIATS

VOILÀ LES ANGES DE CALI

Aujourd’hui, je vous parle du roman Voilà les anges de Cali, paru le 03 novembre 2021 chez les Éditions Albin Michel.

Un mot sur l’auteur

De son vrai nom Bruno Caliciuri, Cali est un chanteur français engagé.
Récom­pensé à maintes reprises pour ses chansons, Cali élabore plusieurs albums, dont un plus axé sur la poli­tique, suite à la victoire de Nico­las Sarkozy en 2007. Deux ans plus tard, le chan­teur publie un livre d’en­tre­tiens, Rage, dans lequel il fait part au public de ses nombreux engagements. Il crée l’asso­cia­tion L’amour parfait en 2004, et s’in­ves­tit régu­liè­re­ment dans des actions caritatives, de par ses concerts.
« Seuls les enfants savent aimer » est son premier roman dans lequel il évoque le décès de sa mère alors qu’il n’avait que 6 ans. Son deuxième roman « Cavale ça veut dire s’échapper » est publié en 2019 aux éditions Cherche midi.« Voilà les anges » est publié le 03 novembre 2021 chez les éditions Albin Michel.

« Je vous aime. Je vais vous enlever, amour, et vous emmener loin d’ici. Là où le cynisme et la tromperie ne dresseront jamais leurs armées cruelles. Là où l’on ne vit que pour l’amour, là où l’on ne meurt que par amour ». 

C’est avec cette promesse que le narrateur séduit Sofia, dans ce roman qui se place d’emblée sous le signe de l’amour : amours enfuies, amours maudites, amours naissantes et renaissantes. Au gré des péripéties contées avec émotion et humour par un narrateur qui ressemble comme un double à Cali, on voyage entre Hydra et Montmartre, entre les quatre murs d’une cellule et un manège pour enfants, mais aussi entre enfer et rédemption, et toujours sous le soleil noir de la poésie la plus brûlante. En filigrane, la quête de réponses à ces questions : quel enfant suis-je ? Quel père pourrais-je être ? Roman de passion, Voilà les anges laisse ouverte l’espérance d’une vie meilleure, où les coeurs viennent à s’éprendre, comme pour la première et la dernière fois.

Je connaissais les chansons de Cali en revanche, c’est le premier roman que je lis et quelle belle découverte. 

Voilà les anges est son troisième roman. Ça parle d’amour et plusieurs formes d’amour.

Bruno, le narrateur, abîmé par la vie, est intéressé par l’amour. Dès le début, il séduit Sofia (libraire) mais malheureusement, très vite, il va redescendre en enfer.

« L’amour n’est pas le jouet du Temps, bien que lèvres et joues roses dans le champ de sa faux viennent à tomber ; l’amour ne change pas, brèves étant des heures et semaines, mais endure jusqu’au seuil même du jugement.» Page 9

« Je vous aime. Je vais vous enlever, amour, et vous emmener loin d’ici. Là où le cynisme et la tromperie ne dresseront jamais leurs armées cruelles. Là où l’on ne vit que pour l’amour, là où l’on ne meurt que par amour. » Page 9

Son objectif est de vouloir se venger sur le directeur de sa maison de disques, car un jeune chanteur lui pique ses meilleurs titres… Bruno touchera le fond puisqu’il perdra pied et écopera d’un an de prison.

« Je n’ai jamais connu la paix. Jamais.  » page 17

« Je ne rêvais pas ! Il chantait mes mots. Ma musique, Et mes yeux s’assombrissaient. Il ne chantait pas que mes mots. Il suçait le plus profond de mon âme. Le sang de mon sang. Le vilain ! J’ai attendu de dessaouler un peu pour réécouter son tube. Oui c’était devenu un tube. » Page 19

Quant aux personnages, ils sont attachants, troublants et sensibles. Sa plume est d’une incroyable finesse, et poétique. On voyage entre Hydra et Montmartre. Ce roman traite plusieurs thématiques comme l’amour, la parentalité puisqu’il nous parle l’envie d’être père, d’espoir et de renaissance…

Ce roman est chargé d’émotion avec des rebondissements, beaucoup d’espoir et un zeste d’humour.

C’est un livre émouvant, original et qui fait beaucoup de bien. Foncez !

« Les tours de manège étaient les aiguilles de l’horloge de sa vie. »

Quel talentueux artiste et auteur ce Cali !

Et vous avez-vous lu Voilà les anges ?

  • Parution le 03 novembre 2021 chez les éditions Albin Michel
  • 208 pages
  • Ma note 15/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s