FEEL GOOD, LITTÉRATURE CONTEMPORAINE, Romance, ROMANCE DE NOËL, SERVICES PRESSE ET LES PARTENARIATS

LOVE ME doux UN NOËL GIVRÉ en Provence de NELSON & QUINN

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous parle d’un roman écrit à quatre mains, LOVE ME doux, un noël givré en Provence de Sandre NELSON et Alice QUINN chez les éditions Alliage. Il est temps de me plonger dans les comédies de noël alors pour démarrer je commence avec celui-ci.

Un mot sur les auteures

Sandra Batlle-Nelson est journaliste, auteure et scénariste. Après avoir commencé sa carrière dans la presse médicale et humanitaire, elle collabore à des magazines grand public de la presse généraliste, familiale et féminine.
Sandra a écrit son premier texte sur le thème de la marginalité et c’est tout naturellement la forme de la fable qu’elle a employée. Et depuis, sont nés des livres sur la différence, l’amour, l’amitié, les cultures étrangères…
Elle est auteure de littérature jeunesse et des livres pour les adultes.
Mère de deux enfants, elle a des origines catalanes et provençales et un mari italien.

Alice Quinn (un pseudonyme) a fait toutes sortes de métiers, de ouvreuse de cinéma à serveuse dans des cafés.
Elle a abordé l’écriture par le scénario de court métrage et a réalisé quelques uns.
Elle écrit depuis longtemps, mais sous d’autres noms. Après quelques années à écrire des romans policiers pour les adolescents, et quelques déceptions de côté de ses attentes et dans sa relation avec certains de ses éditeurs, elle a pris un pseudonyme et s’est tournée vers l’auto-édition numérique.
Elle a choisi le pseudonyme « Alice Quinn » spécialement pour sortir son roman « Un palace en enfer ». C’est une allusion à Alice détective, une série d’enquêtes qu’elle lisait quand elle était enfant.

« Un palace en enfer », publié en janvier 2013 sur Kindle Direct Publishing (KDP) d’Amazon, a remporté un tel succès que l’éditeur Michel Lafon, a intégré ce titre à son catalogue depuis janvier 2015.
Le succès numérique rencontré par Rosie Maldonne (son personnage) lui a permis de vivre des événements enthousiasmants pour un auteur: traductions en anglais, en espagnol, versions audio, éditions traditionnelles et des rencontres merveilleuses avec des lecteurs.

On peut découvrir d’autre facettes de Alice Quinn avec une comédie tendre dans un Paris attachant: « Le garçon qui rêvait de voler en Cadillac » (2013) et « La lettre froissée » (2017), une histoire policière historique qui se situe à Cannes, à la Belle Époque.

Et si vous étiez coincée avec votre amour de jeunesse dans une tempête de neige ?
À deux jours de Noël, Angela, photographe de mode londonienne, doit se rendre en Provence, dans le village de son enfance, afin de toucher son héritage. Elle ne compte pas s’éterniser car son fiancé l’attend en Angleterre pour le réveillon.
Mais une tempête de neige bouleverse ses plans (oui, il neige parfois en Provence !).
Coupée du monde, elle est contrainte de dormir chez le gardien du domaine qui n’est autre que Matias, son amour d’adolescence.
15 ans sans se voir.
Le temps pour l’adolescent gringalet de se transformer en vigneron sexy.
Mais Matias a un gros défaut : il est obsédé par Noël, la pire phobie d’Angela.
Sans compter son horripilante bonne humeur, sa manie de vouloir lui transmettre le goût des bonnes choses et sa chienne déchaînée qui ne veut plus la lâcher !
Un vrai cauchemar !
Si vous aimez les romances piquantes où la magie de Noël saupoudre le récit de flocons irisés et de desserts chocolatés, vous adorerez LOVE ME DOUX, Un Noël givré en Provence.

Ma première romance de l’année et mon premier roman de Alice Quinn et de Sandra Nelson.
Quelle jolie découverte tout douce !
J’ai dévoré ce roman, je me suis laissée bercer dans cette romance noël ! Ça fonctionne, la magie opère.
Angela, photographe de mode londonienne, tente de se faire connaître en Angleterre dans son monde de la photographie. Elle doit se rendre dans le village de son enfance, en Provence, dans le sud de la France pour régler une affaire de succession à Maillane où elle a habité jusqu’à ses quinze ans.

Angela est en couple avec Edward, qui souhaite profiter du réveillon de Noël pour lui présenter ses parents. Elle lui promet d’être de retour… Tout est prévu alors Angela s’envole vers le sud de la France. Cependant, un détail imprévu va bouleverser ses plans, une tempête de neige.
15 ans après, Angela va retrouver son amour de jeunesse, Matias qui est devenu un vigneron sexy. Lui est accro à Noël tandis qu’elle, elle est déteste ça.

Comment cet adolescent longiligne a-t-il pu devenir cet hommes baraqué et hirsute, cette force de la nature ?(…) Oui, OK, mais là c’est pas pareil. C’est Matias ! Mon premier amour, en quelque sorte. Bon d’accord, un amour unilatéral. Lui en pinçait pour la belle Laure. Bien. Mais quand même, il m’a embrassée moi, hein ? Ça ne s’oublie pas si vite !

C’est une jolie romance de Noël, avec un joli décor hivernal dans une Provence enneigée, saupoudrée le récit de flocons, de desserts et d’odeurs de lavandes et de Noël.

Les personnages sont attachants, j’ai aimé Matias, parfois Angela est un peu agaçante, vous comprendrez pourquoi quand vous l’aurez lu.

Le récit est bien construit, une alternance entre Angela et Mathias, avec des chapitres courts et efficaces.
De nombreux thèmes sont abordés comme les fêtes, les traditions, l’héritage familial, le temps qui passe…
La plume de Sandra Nelson et de Alice Quinn s’entremêle harmonieusement. La lecture est fluide et agréable… 

J’ai aimé les références musicales dont celle du titre ( les Beatles).

C’est en fredonnant, Love, love me do, que je continue mon inspection générale.

Une musique qui remonte d’un coin secret et tendre de ma mémoire a envahi la maison. Matias est en train de faire du café en écoutant Love me do, des Beatles. Je me sens comme dans un rêve.

Un happy end prévisible, mais comme on les aime en cette période !

La cerise sur le gâteau vous pourrez retrouver les douceurs et les desserts en recette à la fin du roman. Une très bonne raison de les tester à ses quelques jours avant Noël…

Conclusion : Cette romance se dévore d’une traite, accompagnée d’une bonne tasse de thé et de biscuits à la cannelle sous un plaid tout doux.
C’est frais et c’est gourmand, c’est piquant et c’est bienveillant, c’est drôle et c’est tendre alors si vous aimez les romances feel-good, n’hésitez pas à glisser ce roman entre vos mains.

  • Parution le 12 octobre 2021 chez les Éditions Alliage
  • 302 pages
  • Ma note 16/20

Un énorme merci à Alice Quinn et à Sandra Nelson pour l’envoi de ce roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s