ÉDITIONS ALBIN MICHEL, LITTÉRATURE CONTEMPORAINE, LITTÉRATURE FRANÇAISE, Roman, SERVICES PRESSE ET LES PARTENARIATS

LES DOULEURS FANTÔMES DE MÉLISSA DA COSTA

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous retrouve avec le dernier roman Les douleurs fantômes de Mélissa Da Costa paru le 02 mars 2022 chez les éditions Albin Michel.

Un mot sur l’autrice

Mélissa Da Costa est une romancière française.
Après des études d’économie et de gestion à l’Institut d’administration des entreprises de Lyon (IAE) (2008-2011), elle est chargée de communication dans le domaine de l’énergie et du climat.
« Recherche compagnon(ne) de voyage pour ultime escapade »(2017), sortie en librairie sous le titre « Tout le bleu du ciel » (2019), est son premier roman. Salué par la presse, il a reçu le prix du jeune romancier au salon du Touquet Paris Plage. Son second roman « Les lendemains » (2020). Son troisième roman « Je revenais des autres » (2021). « Les douleurs fantômes » (2022).

Rosalie, Gabriel, Tim, Anton et Ambre formaient un groupe d’amis soudé jusqu’à ce qu’un drame les éloigne les uns des autres. C’est pourtant un appel au secours qui, cinq ans après, va à nouveau les réunir. Entre silences amers et regrets, ces retrouvailles vont raviver leurs douleurs fantômes et bousculer leurs certitudes : mènent-ils vraiment la vie dont ils rêvaient ? Un rendez-vous à la croisée des chemins qui leur prouvera qu’on peut se perdre de vue, mais pas de cœur… Et qu’il n’est jamais trop tard pour changer de vie et être heureux.

Quel joli roman que nous offre une nouvelle fois Mélissa Da Costa.

Souvenez-vous, on les avait quitté sur un quai de la gare avec de belles promesses et là nous les retrouvons, cinq ans après mais cette bande de copains ont grandi, évolué, souffert et ont poursuivi leur route. C’est à la suite d’un appel au secours de Rosalie qui va à nouveau les réunir. Ces retrouvailles vont les chambouler. Malgré les promesses, ils ne se sont pas revus et la vie les a séparés. Un drame frappe l’un d’entre eux et les voilà enfin réunis malgré des regrets et des rancœurs. 

On devrait toujours se dire au revoir au cas où on ne se verrait plus jamais…

Ce groupe d’amis vont prendre le temps de réparer leurs douleurs fantômes.

Elle tenta de se recomposer un visage neutre, de calmer les battements de son cœur, mais la paume de Tim avait laissé comme une brûlure sur sa peau. Impossible d’ignorer cette sensation. C’était comme si Tim tenait toujours sa main dans la sienne. Une sensation semblable aux douleurs fantômes, après une amputation. On sait que le membre n’est plus là et pourtant on ressent toujours sa présence douloureuse. Au point d’en devenir fou.

J’ai pris le temps de savourer chacune des pages, car je n’avais pas envie de les quitter. 

D’une plume douce, mélancolique et d’une fluidité exceptionnelle Mélissa Da Costa nous livre des thématiques fortes à travers des protagonistes aussi bienveillants qu’attachants.

L’amour, ça vous tombe dessus, ça vous transperce, ça vous terrasse, ça remet tout en question, ça détruit tous vos équilibres. Mais ça ne se décide pas. C’est toujours plus ou moins un accident. Pas un choix. On ne peut pas simplement le vouloir. Même très fort. Ça ne prend pas…
D’ailleurs, moi aussi j’ai voulu très fort. Mais est-ce que j’ai réussi mieux qu’eux.

Une nouvelle fois, cette autrice nous démontre avec brio le don de décortiquer la psychologie et la complexité des relations humaines.

Les douleurs fantômes est moins prenant que Je revenais des autres mais néanmoins cette suite est très jolie et c’est toujours un délice de lire les romans de Mélissa Da Costa.

L’autrice nous transporte et nous mets du baume au cœur.

J’ai compris que la vie est complètement étrange mais qu’elle ne laisse rien au hasard. Que rien ne sert jamais à rien. Que les malheurs et la douleur nous amènent toujours à un endroit bien précis. Pour atteindre un but bien précis.

Ce roman est touchant, poétique et bouleversant avec un joli condensé d’émotions. Entre joie, doute et peine, Mélissa nous offre de nouveau un récit fort, vrai et magnifiquement bien écrit. Une ode à la vie et à la résilience !

Si vous avez aimé Je revenais des autres, n’hésitez plus et procurez-vous Les douleurs fantômes.

  • Parution le 02 mars 2022 chez les éditions Albin Michel
  • 400 pages
  • Ma note 16/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s