Auto-édition, LITTÉRATURE CONTEMPORAINE, LITTÉRATURE FRANÇAISE, Roman, SERVICES PRESSE ET LES PARTENARIATS, Témoignage

Papa est en haut de Justine BAILLEUL

Bonjour à tous, Aujourd’hui, je vous parle d’un roman en autoédition. Le premier roman Papa est en haut de Justine Bailleul.

Un mot sur l’autrice

Justine Bailleul est née à Lille. Très vite, elle se découvre une passion pour l’Espagne et suite à de nombreux voyages sur la péninsule ibérique, elle décide de devenir professeure d’espagnol. Diplômée d’un master des Métiers de l’enseignement et certifiée, elle exerce son métier d’enseignante depuis plusieurs années. Attirée par l’art, elle commence la danse très jeune et s’initie au flamenco à l’âge de dix-neuf ans. C’est à vingt-neuf ans qu’elle commence à écrire des poèmes en espagnol et quelques textes personnels. Aujourd’hui, elle publie son premier roman Papa est en haut.

 » N’importe quoi ! C’est mon papa le plus fort, i court plus vite que Sonic !

  • Nan menteur ! c’est mon père le pus fort de tous, parce que le mien, i sait ouvrir les canettes avec ses dents !
  • Eh ben le mien, i sait réciter l’alphabet en rotant, nananère ! »

Pourtant, Marc Delaure restait le plus fort aux yeux de Lou, même s’il ne buvait pas de bière ou ne récitait pas l’alphabet qu’en chantant, il était là, présent à chaque moment.

Ce roman est l’histoire d’une professeure qui a été touchée par l’une de ses élèves et qui décide d’écrire l’histoire de celle-ci.

Papa est haut est l’histoire de Lou, une adolescente de 19 ans qui a fait une tentative de suicide. Tourmentée par son passé et par sa vie d’adolescente, elle sombre dans une dépression.

À l’ouverture de ce roman, j’ai de suite imaginé qu’un père est décédé au vue du titre choisit mais absolument pas. Au contraire…

Cette jeune Lou a grandi auprès de son papa et de son frère avec qui elle a tissé un lien indestructible. Du jour au lendemain, sa mère s’est volatilisée.

L’autrice nous narre à travers Lou son histoire, son passé, ses failles et ses douleurs avec beaucoup de justesse et de sincérité.

Seulement voilà, sa boule au ventre grossit et envahit sa poitrine, quant à son noeud dans la gorge, il se tort. Si seulement on pouvait la laisser déprimer en paix.

Un jour, pendant sa dépression, elle reçoit un courrier anonyme qui va tout changer. Des échanges épistolaires touchants et bouleversants qui vont permettre à Lou de soigner son mal-être. Je ne vous en dirai pas plus à l’exception que je vous recommande cette jolie histoire. 

Un monde qu’elle voulait abandonner à tout jamais il y a quelques semaines, sans savoir où elle allait atterrir. Peu importe l’après, que ce soit l’enfer, le paradis, un au-delà avec des morts-vivants ou des esprits maléfiques, pourvu qu’elle s’éloigne d’ici. De son monde à elle. Son monde est terne, sans nuances, sans poésie, sans espoir.

Ce joli roman est à glisser entre vos mains et je remercie l’autrice pour sa confiance.

C’est beau, touchant, empli de sincérité et bienveillant.

L’autrice a une plume fine, fluide et addictive.

Je ne veux pas d’un amoureux volage et fugueur, Charlie. Un amoureux à distance ça ne marche pas dans la vraie vie. L’amour à distance ça n’existe que dans les romans à l’eau de rose ou à la télé.

C’est une histoire touchante qui se lit d’une traite avec de jolies émotions.

La douleur que je croyais morte vit encore en moi. Elle s’est réveillée subitement le jour où j’ai tout découvert, quelques temps avant on suicide manqué. Je l’ai reconnue. Cette douleur qui te coupe en deux et te prive d’oxygène. Celle qui te brouille la vue et qui t’empêche de tenir debout. Elle a ressurgi encore plus vive et intense, ne me laissant comme seule issue que la sortie de ce monde. Certaines personnes ont le pouvoir de te détruire en un battement de cils.

  • Parution en autoédition sur Amazon
  • 246 pages
  • Ma note 16/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s