ÉDITIONS ALBIN MICHEL, CONTEMPORAIN, LITTÉRATURE CONTEMPORAINE, LITTÉRATURE FRANÇAISE, Roman, SERVICES PRESSE ET LES PARTENARIATS

LE LIVRE DES SOEURS D’AMÉLIE NOTHOMB

Bonjour à tous,

Me voici de retour avec le premier livre que j’ai lu pour cette nouvelle rentrée littéraire 2022, je vous présente « Le livre des soeurs » d’Amélie NOTHOMB paru le 17 août 2022 chez les Éditions Albin Michel.

Le livre des soeurs d’Amélie Nothomb par julie chronique

Un mot sur l’autrice

Amélie Nothomb est un écrivain belge de langue française. Elle est né le 13 août 1967 à Kobe, au Japon, où son père, le baron Patrick Nothomb, fut ambassadeur de Belgique. Belgique, qu’elle ne connaîtra qu’à 17 ans, pour y terminer ses études de philologie romane à l’Université libre de Bruxelles.

Depuis 1992, Amélie Nothomb publie aux éditions Albin Michel un roman par an.

Stupeur et tremblements, roman de son expérience professionnelle au Japon, sera récompensé en 1999 par Le Grand Prix du roman de l’Académie française.

« Les mots ont le pouvoir qu’on leur donne. » 

Une couverture magnifique et une photo prise par Nikos Aliagas.

« Les mots ont le pouvoir qu’on leur donne.»

Une couverture magnifique ! (Cette photo a été prise par Nikos Aliagas)

Un fois de plus, Amélie Nothomb nous narre un roman sur les liens familiaux.

Retour dans les années 80 où nous faisons connaissance avec Florent et Nora qui sont fusionnel. Ils s’aiment d’un amour exclusif voire étouffant. Rien ne compte excepté leur amour. Sous les conseils de leur proche, ils décident de se marier et de faire un enfant pour faire comme tout le monde.

Tristane est née le 13 novembre 1973 et se révèle comme une pleurnicheuse jusqu’à cette fameuse nuit où Florent monte le ton. Comme-ci Tristane comprenait déjà cet amour exclusif entre ses parents car à compter de ce jour-là, elle s’arrêta de pleurer. Plus de pleurs, pas de caprice, une enfant sage et précoce.

Florent et Nora parlent de Tristane toujours à la troisième personne jusqu’à ses premiers mots. Tristane se construit dans une indifférence totale.

Ce couple décide pour faire plaisir à Tristane de lui offrir une sœur et eux pourront continuer à roucouler et de vivre leur bonheur puisque Tristane s’occupera de sa sœur.

Cinq ans plus tard, Laetitia pointe le bout de son nez pour le plus grand bonheur de Tristane.

Le livre des sœurs prend tout son sens parce qu’un lien fraternel et une histoire d’amour prend une nouvelle tournure hors du commun car Tristane se dit que Laetitia ne connaîtra pas cette angoisse de ne pas se sentir aimer puisqu’elle l’aimera toute sa vie.

« Papa et maman sont très gentils, mais ils préfèrent jouer ensemble, ils n’aimaient pas les jeux d’enfants, ils ont des drôles de jeux de grands, ils n’ont jamais été des enfants, nous ne serons jamais des grandes… »

Amélie Nothomb nous livre un roman fort et sombre sur l’amour et l’absence de sentiments avec de courts chapitres. D’une plume incisive, poétique et quelques touches musicales, on se laisse captiver entre ces deux liens fusionnel malgré une thématique familiale abominable. Je me suis attachée à ses deux sœurs aux caractères différents mais tellement complices et en symbioses que j’ai été touchée.

« Les autres soeurs, elles ne s’aimaient pas autant que nous. Les autres parents, ils ne s’aimaient pas autant que les nôtres. »

Alors il vous tente ??

  • Parution le 17 août chez les Éditions Albin Michel
  • 198 pages
  • Ma note 16/20

5 réflexions au sujet de “LE LIVRE DES SOEURS D’AMÉLIE NOTHOMB”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s