éditions Charleston, LITTÉRATURE CONTEMPORAINE, LITTÉRATURE FRANÇAISE, Roman

AINSI GÈLENT LES BULLES DE SAVON DE MARIE VAREILLE

Quatrième de couverture

« Certains choix nous définissent à tout jamais, celui-ci en fait partie.
À partir d’aujourd’hui, je peux bien écrire la neuvième symphonie, sauver le monde d’une troisième guerre mondiale ou inventer le vaccin contre le sida, on ne retiendra de moi que cet acte innommable : j’ai abandonné mon bébé, toi, mon minuscule amour aux joues si douces. Puisses-tu un jour me pardonner.
« 

De Paris aux volcans ensoleillés d’Indonésie en passant par un petit campus américain à la frontière canadienne, de vibrants portraits de femmes aux destins entrecroisés se dessinent. Quel secret les unit ? Quelle est leur véritable histoire ?

Une couverture pétillante
Un titre poétique
Et une autrice que je découvre qui nous offre une jolie histoire d’amour, d’espoir et de résilience.

Ainsi gèlent les bulles de savon entremêle trois pays, trois portraits et histoires de femmes dont la même passion les unit : la littérature.
Nous y rencontrons Claire, heureuse et folle de bonheur d’apprendre qu’elle enceinte de son premier enfant qu’elle surnommera Coquillette.
Par la suite, nous découvrirons Océane. Une jeune étudiante habitant avec son père aux Etats-Unis qui se cherche et qui a un réel talent pour l’écriture.
Puis, il y a cette troisième narratrice qui est partie à l’autre bout de monde et que nous découvrirons l’identité au fil des pages.

Ce roman est une jolie pépite littéraire, j’ai été subjuguée par cette lecture qui est parfaitement bien construite et pleine de mystère.
D’une plume magnifiquement fluide, douce et délicate, Marie Vareille aborde des thématiques avec justesse comme la maternité, la dépression, la maltraitance du couple, l’abandon. Des sujets forts, poignants et emplis d’humanité.

Il a eu une augmentation la semaine dernière et il est sollicité par plusieurs restaurants étoilés. Il continue à vivre sa passion et à s’épanouir dans son travail. Je trouve cette situation horriblement injuste. Un père a le droit de choisir quel père il veut être. Celui qui travaille dur pour gagner de l’argent ou le papa poule qui reste à la maison, voire, celui qui ne fait ni l’un n i l’autre, se contentant de ne servir à rien depuis le canapé du salon. Il a cette liberté immense de choisir son degré d’implication dans l’éducation de ses enfants. On peut être considéré comme un père correct en se contentant de jouer une heure ou deux avec ses enfants le week-end, sans avoir la moindre idée de la date du prochain vaccin ou de la fête de l’école. Les mères, elles, ne bénéficient pas de ce droit-là.

Chacune de ses trois femmes forme une bulle inspirant la tendresse, la douceur, la forteresse et elles adoucissent nos cœurs de maman.

Si un jour, tu doutes, si tu as peur, que l’avenir te paraît sombre et que tu ne sais plus vers qui te tourner, fais comme les bulles de savon, dirige toi toujours vers la lumière.

Ce roman est surprenant, bienveillant et touchant.
C’est avec joie que je vous invite à découvrir cette jolie pépite que Charlotte m’a offerte pour mon anniversaire.

  • Parution le 09 mars 2022 chez Charleston Poche
  • 384 pages
  • Ma note 19/20

2 réflexions au sujet de “AINSI GÈLENT LES BULLES DE SAVON DE MARIE VAREILLE”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s