ÉDITIONS ALBIN MICHEL, LITTÉRATURE CONTEMPORAINE, LITTÉRATURE FRANÇAISE, Roman, SERVICES PRESSE ET LES PARTENARIATS

LA DOUBLURE DE MÉLISSA DA COSTA

L’écrivaine explore une autre facette de son talent avec son nouveau roman paru le 28 septembre 2022 chez les éditions Albin Michel, La Doublure se divise entre la lumière de Saint-Paul-de-Vence et la noirceur des âmes.

Mélissa Da Costa est une romancière française. Après des études d’économie et de gestion, elle est chargée de communication dans le domaine de l’énergie et du climat. Elle suit également des formations en aromathérapie, naturopathie et sophrologie. La lecture fait partie de sa routine quotidienne, au milieu du sport et de l’écriture.
Mélissa Da Costa est l’autrice de Tout le bleu du ciel, des Lendemains et de Je revenais des autres et des Douleurs fantômes . Quatre romans portés par les libraires et salués par la presse qui ont conquis plus d’un million de lecteurs. Elle figure au palmarès du Figaro des auteurs français ayant le plus vendus de livres en 2020. Mélissa Da COSTA revient avec son cinquième roman La Doublure paru le 28 septembre 2022 chez les éditions Albin Michel et nous révèle une nouvelle facette.

QUATRIEME DE COUVERTURE

Passion, faux-semblants, emprise… Qui manipule qui ? Une jeune femme fragile en quête d’un nouveau départ.
Un couple magnétique et fascinant prêt à lui ouvrir les portes de son monde doré. Un trio pris au piège d’un jeu cruel et d’une dépendance fatale. Dans ce roman sombre et envoûtant, Mélissa da Costa explore, à travers l’histoire d’une passion toxique, la face obscure de l’âme humaine et les méandres du désir.

Hypnotisant, déroutant, envoûtant

Ce roman est tellement addictif que j’ai englouti les 597 pages en quelques heures.

Suite à une rupture amoureuse, Evie décide de tout plaquer et souhaite repartir à zéro. En recherchant un emploi, elle rencontre Pierre. Une rencontre imprévue qui l’amène à devenir l’assistante artistique de sa femme Clara, une célèbre artiste peintre. Evie accepte la proposition alléchante de Pierre et Clara, puisqu’elle sera bien rémunérée et hébergée dans une magnifique maison par ce couple riche. Pierre et Clara vont bouleverser la vie de cette jeune fille, Evie qui va pénétrer dans leur intimité dans une ambiance malsaine. Ce trio devient très vite un triangle amoureux original, fascinant et diabolique.

Plus tard, alors que Clara prépare du café, il évoque le montant du salaire, ce qui provoque chez moi une quinte de toux. « Ce n’est pas suffisant , » s’inquiète Pierre. Je répète, incertaine d’avoir bien compris : « Quatre mille euros net par mois ? -Comme base, oui », confirme-t-il. Je n’ai jamais gagné cette somme, pas même en travaillant quarante heures par semaine à la boutique (…). « Nous pourrons compléter cela avec des primes, à l’occasion de vernissages ou d’événements spéciaux. Si cela vous convient, bien sûr. » Je m’empresse d’acquiescer, effrayée à l’idée qu’ils puissent changer d’avis. « Vous pourrez vous installer ici, dans la chambre d’amis, en attendant de trouver quelque chose. Les locations sont chères intra-muros ».

 La Doublure se divise entre la lumière de Saint-Paul-de-Vence et la noirceur des âmes.

Entre sexe, drogue, musique et peinture, Evie, Clara et Pierre jouent un jeu dangereux et tout le long du roman, on se pose la question qui manipule qui ?

Evie, une femme douce et innocente, Clara qui est fascinée par le romantisme noire et Pierre, un homme charismatique et fier de la carrière de sa femme. Cette histoire nous entraîne dans les abîmes de l’enfer.

Ce roman est riche en travail de recherche autour de références religieuses et de l’art sont remarquables et requises puisque je n’ai pas pu m’empêcher d’aller vérifier. Cette autrice est incroyable et surprenante. En ce qui concerne les personnages, ils sont charismatiques, envoûtants et diaboliques.

Les tableaux représentent des scènes de spiritisme, des monstres, la souffrance, l’agonie, la mort… On y trouve des démons, des vampires, des scènes de cannibalisme et d’extrême violence.

Dépendance affective, Passion toxique, emprise, perversité, vous allez être dérouté… L’autrice prend plaisir à jouer avec nos émotions et nous emmène là où on ne s’y attend pas.

Mélissa Da Costa conjugue le drame avec un suspense incroyable tout en explorant en profondeur l’âme humaine. La tension monte, les pages se tournent, l’intrigue est parfaitement bien menée l’autrice nous tient en haleine du début à la fin ! Impossible de le mettre de côté, on veut absolument connaître la fin.


 Ce qui m’interpelle d’abord, c’est la noirceur du tableau. Il est composé de couleurs sombres : noir profond, gris lourd, brun rougeâtre. Pas une lumière ne vient l’éclairer. Puis mon regard capte la scène. Le corps nu et maigre d’une jeune fille posé sur une roche, dans un décor sinistre. Le ciel rougeoyant est empli de fumée noire. La jeune fille semble offerte, même si le mot « sacrifiée » me vient d’abord. Autour d’elle rôde un cercle de créatures squelettiques, ni humaines, ni animales.

« Je l’ai intitulée Soir de banquet. » Clara me fixe, sonde la moindre expression de mon visage. S’agit-il d’un viol, d’un rituel satanique, d’un sacrifice humain ? Je ne préfère pas poser directement la question.

Quant à la plume de l’autrice, l’écriture est maitrisée, incroyablement puissante, addictive, et Mélissa nous décrit avec brio la psychologie des personnages.

Mélissa Da Costa nous livre une fin magistrale et clairement, je ne m’attendais pas à ça !

Ce thriller psychologique est bluffant, puissant et époustouflant !

Je ne serais pas surprise d’apprendre dans quelque temps une éventualité d’adaptation cinématographique car cette histoire est digne d’un film !

Pour conclure, Mélissa Da Costa nous confirme une fois de plus son talent littéraire. Bravo !!!

  • Parution le 28 septembre 2022 chez Albin Michel
  • 597 pages
  • Ma note 18/20


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s