Éditions Ex Æquo, CONTEMPORAIN, LITTÉRATURE CONTEMPORAINE, LITTÉRATURE FRANÇAISE, Nouvelle, Roman, Romance

FRÉDÉRIC, INSTANTS DE GRÂCE DE DOMINIQUE FAURE

Dominique Faure publie son premier roman Frédéric Instants de grâce aux Éditions EX AEQUO le 31 janvier 2021. et nous offre un sublime récit original, sensuel et bouleversant.

Ce roman a été récompensé par le Prix du Roman Gay 2022 dans la catégorie Romance. Il en existe également une version audio lue par l’auteure.

Un mot sur l’auteure

Dominique Faure aime porter un prénom qui mêle les genres. Un doctorat-ès-lettres témoigne de son goût pour l’écriture. La musique, le pastel animalier et la création de logiciels pédagogiques non scolaires contribuent à embellir sa vie. Dominique dirige la Collection Audiolivres des Éditions Ex Aequo depuis juin 2021. Elle publie son premier roman « Frédéric : Instants de grâce » en novembre 2021 aux Éditions Ex Aequo et signe son second roman Une virée chez les Ducs-Une aventure de Maxime Terrier en novembre 2022 aux Éditions Ex æquo.

Quatrième de couverture

Est-ce le hasard qui a décidé que se rencontrent Frédéric le musicien et François l’auteur ? Ils passent à tour de rôle à la radio en direct, non sans une appréhension qui fait naître en eux une empathie réciproque. Ainsi, ce rapprochement sera suivi d’un tête-à-tête au restaurant. Hors Frédéric irradie un charme tout de réserve et de discrète féminité qui suscite en François une attirance immédiate.
Les liens très forts qu’ils tissent côte à côte seront ponctués d’élans et de retenues. Pourquoi ?
Quel traumatisme lié à l’adolescence de Frédéric le perturbe aussi douloureusement ? Qu’est-il arrivé à François dans sa petite enfance dont les souvenirs lui reviennent en filigrane ?
Chaviré entre les instants de grâce et les moments de désespoir destructeur de Frédéric, François note dans un carnet ce qui désormais conduit le fil de ses jours. Leur relation empreinte d’une sensualité fine très présente touche notre sensibilité et invite à l’émotion. L’écriture délicate, subtile, nous fait vivre de l’intérieur leurs ressentis, ce qui confère à ce récit toute sa singularité.


Mon avis

Rencontre, douceur, bouleversant, lumineux.

Dominique Faure nous offre un récit empli de douceur sur un sujet des plus douloureux parsemé d’un tourbillon d’émotions. Instants de grâce est à la fois lumineux et profondément noir. Je me suis laissée bercer par cette belle histoire émouvante. 

Ce roman débute avec la rencontre de nos deux personnages principaux. On y fait la connaissance de Frédéric et François qui se croisent par hasard lors d’une émission de radio. L’un est pianiste, l’autre est auteur. 

Coup de foudre ou coup de cœur ? Qu’importe le courant passe. 

Pensez-vous qu’une rencontre peut tout changer ? 

À la suite de cette émission, ils décident de dîner ensemble, ils ne se connaissent pas et pourtant un lien fort est créé. Ce repas va bousculer leur vie à tous les deux. 

François est le narrateur, Frédéric va renaître et apprendre à revivre dans la bienveillance et dans le respect de l’autre. Ce musicien est un homme blessé et meurtri puisqu’à ses seize ans, il est victime d’un viol accompli par trois élèves plus âgés qui ont détruit sa vie. Tous les deux ont lourdement souffert et ont des souvenirs douloureux. 

De rendez-vous en rendez-vous, les liens se tissent, sont ponctués de retenues et avancent ensemble dans la guérison. 

Avec tendresse, sensualité et élégance, l’auteure nous décrit avec passion ce qui les unit et les rapproche. 

Attirance, complicité, désir charnel, affection, découverte et sensation du plaisir.

 Ce roman est particulier, sensuel et intime. 

Tu sais, il y a des moments où je suis fou. Il faut que tu te le dises. Je ne m’adresse pas à toi. Je crie ma souffrance. Elle ne s’adresse à personne. Surtout pas à toi. Ce sont des instants fous, des désirs fous qui passent. Qui me passent vite.

Un cri de souffrance silencieux. La construction de ce récit est très originale, le style est rythmé de douceur et de tendresse . 

Sous forme d’un journal intime, l’auteure nous relate un récit à la première personne. François note ce qu’il vit avec Frédéric dans un petit carnet. Au début, il le vouvoie et par la suite il le tutoie ce qui permet au lecteur de s’identifier à leur relation.

Dominique Faure nous transporte dans un décor raffiné et sensuel. Les protagonistes sont parfaitement bien décrits. Le lecteur ressent une forte alchimie entre ces deux âmes, on ressent également leurs failles, leurs fragilités, leurs souffrances psychologiques néanmoins, ils sont forts, beaux et attachants. Comment ne pas s’attacher ?

L’un ne va pas sans l’autre. Chacun trouve et soigne les plaies de l’autre dans le respect, la bienveillance et la confiance.

 Les thèmes sont douloureux, modernes et viennent percuter cette écriture profonde. 

 Le non-retour. Nous pourrions nous vouvoyer longtemps. Ce n’est pas de la distance. Nous en avons parlé. Le passage au tu n’est pas infranchissable. Nous le franchirons un jour. Mais il sera irréversible. Pas de retour possible en arrière, de retour au vous. C’est un chemin de non-retour. Dans une relation, les rapprochements, particulièrement ceux qui touchent au physique, aux corps, sont sans retour. Peut-on toujours concevoir, éprouver, le désir de la découverte lorsque l’on a déjà tout découvert ?

Quant à la plume, elle est singulière, incisive, envoûtante et délicate.

 Au fil des pages, non seulement, j’ai été bouleversée, mais j’ai ressenti une multitude d’émotions très fortes et avec énormément de douceur.

J’ai tourné les dernières pages avec un sourire aux lèvres et les larmes aux yeux. La fin de ce récit est magnifique et bouleversante. 

C’est un hymne à l’amour ! 

Une ode à l’espoir et à la tolérance.

Je crois bien que de ma vie je n’ai connu un bonheur aussi absolu, celui avec toi de pouvoir entrer là où tout était absolument fermé, inaccessible, interdit. J’en retire un plaisir infini, dans mon corps, dans ma bouche, en même temps qu’une immense fierté parce petit à petit, patiemment, doucement, amoureusement, je suis parvenu à apprivoiser l’endroit qu’on t’avait tant meurtri.

Sur ta hanche , ma main serre ta main qui serre la mienne , dans une immense communion de tendresse. Je reviens me glisser le long de ton dos pour approcher mon visage du tien. Tu te retournes vers moi. Nous nous tenons toujours la main, contre ta poitrine maintenant. Tu me dis merci et du plus profond de mon corps et de mon esprit, c’est moi qui veut te dire merci !

Tous les ingrédients sont réunis dans cette lecture. C’est doux, c’est beau, c’est fort, c’est bouleversant, c’est intense et c’est lumineux.

Ce roman est une réussite que je vous recommande de glisser entre vos mains.

  • Parution le 31 octobre 2021 aux Éditions Ex Æquo
  • 356 pages
  • Ma note 18/20

Dominique Faure a eu la gentillesse de me faire découvrir quelques extraits en format audio. L’écoute a confirmé mon ressenti sur ma lecture. Dominique nous narre cette rencontre avec une voix emplie d’émotions, douce et captivante. Cette voix, c’est François. L’intonation est magnifique. Fermez les yeux, laissez-vous bercer, c’est beau, doux et intense. J’ai passé un très bon moment de lecture et d’écoute. Cette histoire est bouleversante !

Petite information intéressante, le format audio est disponible depuis le 11 mai 2022.

  • Parution format audio 11 mai 2022
  • Durée 14 heures 07 minutes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s