ÉDITIONS FLAMMARION, Babelio, Développement personnel, SERVICES PRESSE ET LES PARTENARIATS

LE DÉSIR,UNE PHILOSOPHIE DE FRÉDÉRIC LENOIR

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous parle du dernier roman LE DÉSIR, une philosophie de Frédéric Lenoir paru le 09 novembre 2022 chez les éditions Flammarion.

Un mot sur l’auteur

Philosophe, sociologue et écrivain. Auteur d’une cinquantaine d’ouvrages (essais, romans, contes, encyclopédies), traduits dans une vingtaine de langues et vendus à dix millions d’exemplaires dans le monde, il écrit aussi pour le théâtre, la télévision (documentaires) et la bande dessinée

Quatrième de couverture

Désirer vivre, ce n’est pas simplement être en vie. C’est nous laisser entraîner par l’élan vital qui nous conduit à créer, à aimer, à nous dépasser. C’est cultiver la puissance du désir qui est le moteur de nos existences. Pourtant, au quotidien, nous ressentons de nombreuses limitations – « Je ne suis pas capable », « C’est trop risqué », « Ce n’est pas pour toi » – qui nous inhibent. Nous sommes souvent aussi prisonniers des pulsions de notre cerveau primaire, le striatum, et de la propagande consumériste qui nous poussent à acquérir toujours plus. Comment cultiver la force du désir sans tomber dans le piège de l’insatisfaction permanente ou du mimétisme social ? Comment développer notre puissance vitale sans nous autocensurer ? Comment apprendre à orienter nos désirs vers des choses, des activités ou des personnes qui nous font grandir et nous mettent dans la joie ?
De Platon à René Girard en passant par Bouddha, Aristote, Épicure, Spinoza, Nietzsche, Jung ou Bergson, Frédéric Lenoir revisite les grands penseurs du désir pour nous proposer un livre lucide et vibrant, incarné dans nos problématiques les plus actuelles. Un ouvrage accessible à tous, qui aide non seulement à vivre, mais à vivre aux éclats.

Mon avis

Le désir, une philosophie nous offre une belle leçon de vie. Il décortique avec soin le mot désir de l’antiquité à nos jours. 

Le désir peut être comparé au besoin, à un manque, une puissance vitale ou une envie.

Le mot « désir » vient du verbe latin desiderare, formé à partir de sidus, sideris, qui désigne l’astre ou la constellation d’étoiles. Il existe deux interprétations radicalement opposées de cette étymologie. On peut interpréter desiderare comme « cesser de contempler l’étoile », ce qui renvoie à l’idée d’une perte, d’un manque, d’un « déboussolement ».

Il aborde une signification de désir selon une chose, une envie, une activité, une religion avec beaucoup de philosophie. Il détaille avec soin comment cultiver la force du désir sans tomber dans l’insatisfaction. Et vous, êtes-vous à l’écoute de vos désirs les plus profonds ?

De Platon à René Girard en passant par Bouddha, Aristote, Épicure, Spinoza, Nietzsche, Jung, Aristote ou Bergson, l’auteur revisite les grands penseurs du désir.

Au lieu de nous épuiser à traquer nos mauvais désirs, concentrons-nous sur ceux qui augmentent notre joie, car le meilleur moyen de changer, c’est de désirer ce qui nous comble.

C’est une lecture très intéressante et accessible à tous.

Frédéric Lenoir sait nous conduire à la réflexion.

Ce livre est un chouette développement personnel entre nos interrogations et la synthèse de l’auteur, il répond à nos problématiques actuels.

Quant à sa plume, elle est fluide, fine, et pertinente. Les chapitres sont courts, et vivants. On y apprend plein de choses.

Cet ouvrage est un bon livre de chevet et c’est une belle leçon de vie.

  • Parution le 09 novembre 2022 chez les Éditions Flammarion
  • 240 pages
  • Ma note 15/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s