ÉDITIONS POINTS, LITTÉRATURE CONTEMPORAINE, SERVICES PRESSE ET LES PARTENARIATS

MAUVAISE GRAINE DE NICOLAS JAILLET

Je remercie les éditions POINTS pour l’envoi de ce roman.

MAUVAISE GRAINE, de Nicolas JAILLET par Julie chronique

Un mot sur l’auteur

Nicolas Jaillet est né en 1971 à St Cloud. À 18 ans, il est parti sur les routes faire du théâtre (compagnie des Epices, compagnie des Filles de Joie), fasciné qu’il fut, ado, par le Molière d’Ariane Mnouchkine.
Il a accompagné un temps un chanteur, Alexis HK, a vécu au Mexique, a écrit la Sansalina en revenant puis le retour du Pirate en 2002.

Ses romans explorent la littérature de genre : aventures, western, roman noir, science-fiction.

Mauvaise Graine, La Manufacture de livres, 2020.

Fatal baby, La Manufacture de livres, 2021.

Jeune institutrice, Julie mène une vie tranquille de célibataire sans histoires. La première surprise, c’est ce bébé dans son ventre, arrivé là mystérieusement, et pourtant elle sait bien qu’un enfant, ça ne se fait pas tout seul. La deuxième surprise, plus grande encore, c’est que cette grossesse développe chez elle d’étranges pouvoirs. Ne lui reste plus qu’à mener l’enquête pour comprendre ce qui lui arrive et régler ses comptes… À mi-chemin entre Kill Bill et Bridget Jones, Mauvaise graine est un roman fantasque et trépidant à savourer sans reprendre son souffle.

Ce roman noir est une lecture différente de mes habitudes et j’ai clairement accroché du début à la dernière page.

La couverture est pétillante et lumineuse.

Un roman qui démarre comme une comédie romantique et qui bascule très rapidement chez Marvel, avec un personnage tenace et excentrique aux super-pouvoirs. De Bridget Jones à Kill Bill il n’y a qu’un pas.

Ce roman est décalé et drôle. Un thriller surprenant, loufoque et très original.

Je dirais même que l’auteur part dans tous les sens et joue bien de son personnage principal, ce qui apporte une saveur à ce roman.

J’ai trouvé que la seconde partie était un peu longue. Néanmoins, j’ai apprécié ce roman complètement décalé du traditionnel.

La lecture est rythmée et on vit l’histoire de Julie avec beaucoup de suspense.

L’auteur a une plume fluide, agréable et addictive et opte pour un langage familier. Julie est complètement déjantée, sympathique, attachante et légèrement barrée. Mais j’ai adoré ce personnage !

« Pour perdre toute notion de sa dignité humaine, rien de tel que le gynéco. Le ou la. Homme ou femme, peu importe. La posture suffit. Allongez-vous sur le dos, à poil. Écartez les jambes. Soulevez-les. Passez-les dans les étriers. Exhibez votre entrecuisse. Votre dignité est là. » P.83

L’auteur nous embarque sur des thématiques comme la maternité, l’amitié, l’amour, la manipulation… C’est varié, drôle, moderne, décalé et riche en rebondissements ! Cette lecture est surprenante, déroutante et atypique ! J’ai très envie de découvrir la suite…

« Son premier mouvement est de vérifier, encore une fois, sur la notice. Pas d’erreur possible. Un signe « plus », ça veut dire « positif’. Deux signes… Ça veut dire : superpositif. Superenceinte. Jouez hautbois, résonnez musettes. Youpi youpi yay tchéketchéké yum yum. Tu ne t’es même pas fait sauter, et tu as réussi à te mettre en cloque. Bravo. Big up pour Julie. La conne du siècle. » P.55

  • Parution le 17 juin 2021 chez les Éditions POINTS
  • PRIX MEILLEUR POLAR POINTS
  • 336 pages
  • Ma note 15/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s