ÉDITIONS POCKET, Témoignage

Pauline, un drame familial de Christelle Cebo

Bonjour à tous,

Connaissez-vous l’histoire de Pauline ?  Ce témoignage est écrit par sa maman Christelle Cebo, paru chez les Éditions Albin Michel le 11 septembre 2019 et ensuite chez les Éditions POCKET le 20 mai 2021.

Un mot sur l’auteure

Christelle Cebo est docteure en sciences et chercheuse en biologie.
En avril 2017, après le décès de sa fille Pauline d’une overdose d’opiacés (codéine) à l’âge de seize ans, elle s’est battue pour interdire la délivrance de ces médicaments sans ordonnance.
Grâce à son courage et à sa pugnacité, en juillet 2017, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a signé un arrêté plaçant tous les médicaments contenant de la codéine, du dextrométhorphane, de l’éthylmorphine ou de la noscapine sur la liste des spécialités dont la délivrance est soumise à prescription médicale obligatoire.

Dans son livre, « Pauline, un drame familial » (2019), elle confie le récit d’une tragédie en sourdine.

Pauline, 16 ans, adolescente sans histoire, excellente élève en classe de première, succombe le 22 avril 2017 à une overdose de codéine. Pour affronter cette réalité insoutenable, Christelle, sa mère, veut comprendre. C’est en découvrant le journal intime de sa fille qu’elle remonte le fil du drame qui s’est joué en silence, et prend conscience du cauchemar que Pauline, comme tant d’autres, a vécu dans le secret le plus total.

Pauline, un drame familial est le témoignage d’une maman qui perd son enfant dans des circonstances dramatiques. La codéine et le silence ont tué Pauline.

Samedi 22 avril, un samedi ordinaire. Franck et Christelle font le ménage Christelle décide de réveiller son ado pour le déjeuner, et là, c’est la descente aux enfers pour cette famille Christelle la découvre inanimée… Massage cardiaque… Les secours parviennent à la stabiliser, mais malheureusement, son cerveau a été endommagé et il ne reste plus d’espoir.

Quand je regagne la chambre, je constate que la magie n’a pas opéré, hélas (…) Quand vas-tu te réveiller, Pauline ?

Jamais je n’aurais pu imaginer perdre un enfant. C’est la pire des injustices.


Cette maman est dans l’incompréhension, comment tout a basculé en a une minute ? Par la suite, elle y découvrira le journal intime de Pauline et plongera dans la tête de Pauline quelques mois plus tôt.
La claque ! Pauline basculait entre l’anorexie et la boulimie, elle déprimait (une perte de confiance en son image comme beaucoup d’adolescents de son âge) Pauline a trouvé refuge dans la codéine (la molécule dérivée de l’opium) en se shootant pour ne plus penser…
Quant à Christelle, dévastée et choquée d’avoir appris tout ça, va mener son combat pour rendre la prescription des médicaments codéines obligatoires et sauver des vies.

Au fil de mes recherches, je découvrirai que si le Padéryl et le Klipal, un antitussif et un antidouleur codéinés, sont à l’époque en vente libre à la pharmacie, il n’en ai rien du Tramadol, un dérivé de l’opium. Qui a fourni à ma fille cet antalgique puissant, disponible uniquement sur ordonnance ?


Ce témoignage est bouleversant, poignant et nécessaire. Ce livre m’a pris aux tripes !
Le courage de Christelle Cebo est admirable.
Ce roman est glaçant, édifiant, instructif et magnifiquement bien écrit, il est très difficile de retenir ses larmes ! J’ai essayé de me mettre à la place de cette maman, mais c’est inimaginable le calvaire qu’elle a vécu. 

Un drame familial qui pourrait arriver à n’importe qui… TOUS CONCERNÉS !

Je croyais te connaître, j’ai découvert une étrangère le matin du 22 avril, une jeune fille qui masquait son mal-être derrière des rires et des blagues. Une jeune fille qui croyait se soigner avec des drogues légales. Mais je ne t’en veux pas Pauline, tu n’es pas coupable, toi aussi tu es une victime. 

Bravo Madame Cebo pour votre courage et votre détermination !

  • Chez les Éditions POCKET,
  • 190 pages,
  • Ma note 18/20

3 réflexions au sujet de “Pauline, un drame familial de Christelle Cebo”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s