Editions Kadaline, Romance, SERVICES PRESSE ET LES PARTENARIATS

Chronique Amour Orgueil et Préjugés de Jess SWANN

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, je suis ravie de vous présenter Amour Orgueil et Préjugés de Jess Swann, paru le 04 juin 2020 chez les éditions Kadaline.

Amour Orgueil et Préjugés de Jess Swann par Julie chronique

Un mot sur l’auteure

Née il y a un peu plus de trente ans du côté belge des verdoyantes Ardennes, Jess Swann est une amoureuse des livres depuis son enfance. Elle aime particulièrement les héroïnes au caractère bien trempé et à la verve mordante. Son roman favori ? Autant en emporte le vent ! Également adepte de la piraterie et du vampirisme, elle a commencé à écrire en 2006.
Fantaisie et aventure font désormais partie de son quotidien et elle profite de chaque minute de son temps libre pour écrire les histoires qui nourrissent ses rêves, qu’elles soient contemporaines ou dans le monde des pirates auquel elle reste particulièrement attachée.
Jess Swann est la lauréate du concours lancé en septembre 2012 pour un roman de commande : une adaptation moderne du classique de Jane Austen, Orgueil et Préjugés.

Résumé

Cassandra Nothfield est étudiante à la faculté de lettres de Limerick, en Irlande. Si elle a une tendresse particulière pour son père, professeur retraité de Lettres, et une grande complicité avec sa sœur aînée, au caractère pourtant opposé au sien, Cassandra se sent en décalage avec sa mère et ses autres sœurs. Mais, aussi exubérantes que ces dernières puissent être, elle ne tolère pas qu’on s’en moque.

Pour qui se prend ce grand brun aussi séduisant qu’arrogant qui se tient aux côtés du jeune directeur Lorley, lors de la présentation de la nouvelle filiale commune à leurs deux groupes ? Toutefois, les apparences sont souvent trompeuses et la fierté mauvaise conseillère. Les actes se révéleraient-ils plus éloquents que les mots lorsqu’il s’agit d’amour ?

 Lorsque j’ai reçu ce roman, j’ai été de suite attirée par cette jolie couverture.

Ce livre est une version moderne du célèbre roman « Orgueil et préjugés » de Jane Austen qui fait partie de l’un de mes préférés. Je dois admettre que celui-ci ne m’a pas laissée indifférente.

C’est frais, c’est pétillant, les personnages ont du caractère et du charisme, le tout réunis nous donne un joli condensé…

L’auteure prend son temps pour nous plonger dans l’histoire, elle plante le décor, nous entrons dans la vie des personnages et nous voilà embarquer pour de nouvelles péripéties !

La plume de Jess Swann est fine, délicate et addictive. Son vocabulaire est riche et varié. Les personnages sont parfaitement bien décrits. Je pense que l’auteure a bien fait de modifier les prénoms des protagonistes afin de les faire vivre pleinement à une autre période et cela m’a permis de les imaginer en plus modernes. Nous retrouvons ici des personnages aux caractères similaires à la version originale.

J’ai trouvé ça drôle que l’auteure choisisse Cassandra comme prénom pour son héroïne car il me semble que la sœur de Jane Austen se prénommait Cassandra.L’auteure a su retranscrire de l’originalité, des rebondissements qui m’ont tenu en haleine. J’ai aimé les références littéraires, cela apporte une touche supplémentaire au roman. Certaines situations sont cocasses et drôles. Le sourire est au rendez-vous ! Les passages érotiques apportent une pointe de modernité et de sensualité à l’histoire.

Cette lecture est agréable, moderne et légèrement pimentée comme je les aime !

C’est avec grand plaisir que je vous invite à glisser ce roman entre vos mains !

Jess Swann a relevé le défi avec brio ! J’ai adoré cette version !

« N’écoute pas ta mère, Cassie. Une femme ne gagne pas son indépendance en courant après des hommes riches, mais par l’instruction. Maintenant, tu devrais tout de même aller t’habiller, sinon Doralee va faire une syncope en te voyant, pour autant qu’elle comprenne ce mot. » Page 14

« – Rien, il est trop imbu de lui-même pour me parler directement. En fait, il m’a trouvée «godiche ». Ce prétentieux ne s’est même pas imaginé qu’il pouvait ne pas me plaire, mais je ne me suis pas gênée pour le lui dire. » Page 28

  • Chez les éditions Kadaline
  • 421 pages
  • Ma note 17/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s