ÉDITIONS BAUDELAIRE, LITTÉRATURE FRANÇAISE, SERVICES PRESSE ET LES PARTENARIATS

La Thérapie du Hérisson – Tome 1 : La Bête n’oublie jamais de Gisèle LOISEAU

Je remercie chaleureusement Gisèle Loiseau pour l’envoi de son roman « La Thérapie du Hérisson » chez les éditions Baudelaire.

Un mot sur l’auteure

Née à Rouen en 1971, Gisèle Loiseau travaille de nuit aux urgences neurologiques. Enfant, elle prend goût à la lecture au gré des voyages de ses parents, notamment en Afrique de l’Ouest et en Italie. Adolescente, elle découvre le plaisir d’écrire grâce à un concours de nouvelles organisé par son établissement scolaire. Inscrite par sa professeure de français, elle ressort lauréate. Artiste accomplie, elle peint et dessine. Désormais mariée et mère de deux enfants, elle réside en Normandie. La thérapie du Hérisson est son premier roman.

Résumé

Comment se protéger lorsque le passé ressurgit ? Peut-on accepter, voire pardonner ? Le jour où Éric appelle sa demi-soeur pour lui annoncer que leur mère est en mauvaise santé, ils sont deux inconnus l’un pour l’autre : Françoise a été retirée à sa mère alors qu’elle était enfant. Comment réagir face à la lente agonie de celle qui fut aussi son bourreau ? Où trouver les réponses aux questions lancinantes quand la mémoire fait défaut ? De migraine en migraine, Françoise avance accompagnée de son vieux chat et de ses tubes de peinture. Petit à petit, une famille de coeur se constitue autour d’elle. Parviendra-t-elle à retrouver ses racines ?

Quelle belle découverte !

La Thérapie du hérisson, c’est l’histoire de Françoise, quarante-cinq ans, peintre, ne croit plus en l’amour, elle vit seule avec son chat Morpion qui a dix-sept ans.

Un jour, Éric appelle sa demi-sœur pour lui annoncer que leur mère est en mauvaise santé mais Ils ne connaissent pas.

Le dialogue. Son interlocuteur. Tout lui semblait irréel. Pourtant elle ne rêvait pas. Elle venait bien d’entendre la voix d’Éric. Son frère. Plus exactement son demi-frère maternel, qu’elle ne connaissait pour ainsi dire pas. Il avait vidé son coeur, posé son fardeau.

Françoise et Éric sont différents, ils n’ont pas eu la même enfance. Éric a eu toute l’affection de ses parents tandis que Françoise a été ballottée de foyer en famille d’accueil.

À la suite d’un cauchemar, Françoise prend une décision qui changera sa vie et décide d’aller voir le médecin de l’hôpital sans le dire à Éric. Elle rencontre le médecin qui lui explique la pathologie de sa mère, (Odile, son bourreau) qu’il lui suggère de prendre une décision et de la placer dans un établissement protégé.

Elle est atteinte d’une maladie d’origine neurologique, la démence à corps de Lewy (c’est un mélange de la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson)

Il y a d’abord les troubles cognitifs progressifs. Mais également très fluctuants. Il y a parfois des hallucinations et des délires paranoïaques ou schizophrènes… Comme l’Alzheimer, Pour la partie parkinsonienne, elle concerne les troubles psychomoteurs.

Ce court roman aborde des thèmes familiaux et émouvants. Le titre est bien choisi et vous comprendrez lorsque vous le lirez.

Cette histoire familiale est captivante, pleine de sincérité et d’espoir. Je me suis prise d’affection pour Françoise qui est courageuse, solitaire avec son chat et très attachante. J’ai aimé le dénouement et la construction de ce roman. C’est une histoire dans laquelle le lecteur peut parfois se retrouver. 

✍️ La plume de Gisèle Loiseau est fine, sobre et rend cette lecture addictive.

J’avais l’impression d’être aux côtés de Françoise. Les descriptions sont parfaites. 

Entre les retrouvailles familiales, et les nouvelles rencontres de Françoise, je ne me suis pas ennuyée, c’est riche en émotions et en révélations.

J’ai lu ce roman d’une traite.

Cette histoire touchante unit la fratrie, résilience et émotion avec une pointe d’humour. Une véritable ode à la famille.

Je vous invite à découvrir cette auteure et ce premier tome !  J’ai hâte de découvrir la suite.

La Bête continue de vociférer. Elle continue de la frapper sans s’arrêter… Elle est épuisée. Attendre que tout s’arrête. C’est la seule solution pour survivre.

Avez-vous lu ce roman ? Connaissez-vous cette auteure ?

  • Paru le 01 août 2021 chez les Éditions Baudelaire
  • 162 pages
  • Prix 16 euros
  • Ma note 16/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s