ÉDITIONS SIXIÈMES, CONTEMPORAIN, LITTÉRATURE CONTEMPORAINE, LITTÉRATURE FRANÇAISE, Roman, SERVICES PRESSE ET LES PARTENARIATS

CEUX DES QUAIS DE NATHALIE BIANCO

Originaire de Lyon, révélée par les réseaux sociaux, Nathalie Bianco poursuit sa petite musique singulière : Ses romans, tour à tour drôles et touchants, échappent aux codes, pour explorer avec un humour et une sincérité désarmante les travers de notre époque. Après Les courants d’air (2019), Les printemps (2020) et Les Petites (2021), elle sort son quatrième roman Ceux des quais.

Quatrième de couverture

Près des berges du Rhône, se retrouve tout un petit monde de marginaux ordinaires et loufoques, autour de Nono, un clochard flamboyant, féru de poésie et amoureux de Cyrano de Bergerac. C’est auprès d’eux que viennent s’échouer Malik, un jeune livreur à vélo poursuivi par des dealers, et surtout Roxanne, enfant « placée » qui, le jour de ses 18 ans, doit quitter le foyer dans lequel elle vivait.

Ce n’est pas parce qu’on n’a pas de toit sur la tête qu’on ne peut pas vivre des histoires magnifiques…

Plus je lis Nathalie, plus j’aime ses romans, sa plume et son audace. Une fois de plus, Nathalie nous prouve son talent littéraire.

Près des berges du Rhône, nous y rencontrons Malik, un jeune livreur à vélo agressé par des dealers. Roxanne, qui le jour de ses dix-huit ans doit quitter le foyer où elle vivait se retrouve à la rue, et une bande de marginaux ordinaires qui vont vivre de vraies aventures humaines.

Ceux des quais c’est l’histoire de Cyrano de Bergerac version des temps modernes avec des héros flamboyants qui vont se rencontrer et se lancer à corps perdu  (avec leurs moyens) pour sauver Roxanne et Malik afin de les empêcher de sombrer. Ils vont tout faire pour ne pas qu’ils deviennent comme eux.
Ils s’aiment, ils se soutiennent, ils sont solidaires, c’est une histoire d’amitié et d’amour dont les héros sont des marginaux.

C’est souvent ainsi sur les quais… La précarité et la vie à la dure exacerbent les tensions, les esprits s’échauffent vite à cause de l’alcool ; simplement, ce soir, sous le pont, à cause de la pluie, les cris et les aboiements résonnent encore plus que d’habitude.

Nathalie Blanco nous dresse un panel de personnages hauts en couleur, attachants et bienveillants.
La plume est fine, délicate, vive et pleine de sensibilité et la description des protagonistes est criante de vérité.
Au fil des pages, nous plongeons dans leurs quotidiens et un univers que je ne connais pas. Nathalie a le don de m’émouvoir, de me faire rire… Je me suis régalée.

Cette belle histoire est remplie d’humanité et un joli condensé d’émotions.

J’ai passé une agréable lecture en compagnie de belles personnes au grand cœur. C’est tendre, bouleversant et lumineux.

Quoi qu’il se produise, laissez venir cet amour. Même s’il vous paraît idiot, inadapté, inconcevable, même s’il est voué à l’échec et même s’il n’est pas partagé, ça n’a pas d’importance. Même s’il ne dure qu’un instant. Il ne faut jamais regretter. Jamais. Et toujours se souvenir de son amour avec un sourire aux lèvres. Mieux vaut risquer de briser son cœur que de ne pas s’en servir. C’est un tel privilège d’aimer…

Je vous invite à vous procurer cette jolie pépite en vous baladant dans les rues de Lyon, de rencontrer Nono et sa bande, ils ont plein de choses à vous apprendre.

  • Parution le 01 septembre 2022 chez les Éditions Sixième(s)
  • 310 pages
  • Ma note 18/20

Vous pouvez retrouver mon interview avec Nathalie Bianco sur YouTube : Les backstages de Julie ou en dessous en vidéo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s